Essai du SONACA S2

Bonsoir à toutes et à tous,

Comme prévu depuis plusieurs semaines, nous avons effectué ce matin l’essai en vol du SONACA S2. Un avion bientôt certifié VLA (Very Light Aircraft) qui sera produit par SONACA (voir la page facebook) et dont la commercialisation ne débutera qu’en fin d’année 2017. Michel Harre, Rémy Roquette, Xavier Brioul et moi-même nous sommes donc donné rendez-vous à l’aéroclub afin d’accueillir deux représentants de la société. Après avoir fait connaissance et avoir discuté de la conception de l’avion dans son ensemble, nous avons fini par l’essayer en vol. J’ai donc pu, accompagné du représentant, effectuer un vol d’essai afin de juger des performances de la machine mais également pouvoir apprécier son confort et son ergonomie. Nous avons donc pris place à bord et avons roulé jusqu’au point d’arrêt B2 04 (inutile de pousser le roulage plus loin tant la distance de décollage de cet avion est minime), le roulage s’effectue comme sur le TB9 à savoir roulette de nez et dérive conjuguées et cela sans le moindre effort particulier; l’avion a même tendance à maintenir son axe tout seul malgré le vent rencontré ce matin (environ 10 à 15 kts).

Nous voilà maintenant aligné sur la piste, la VR est à 60kts et il ne lui faut que quelques secondes pour les atteindre, une fois en l’air l’assiette pour maintenir les 70kts de la montée est tout simplement hallucinante (+20 à 25°), autant dire que cela change des repères du TB9. On capture les 1500 pieds afin de faire quelques évolutions, j’effectue donc un virage à 60° d’inclinaison sans aucune difficulté, aucune lourdeur aux commandes bien au contraire tout est fluide, même parfois trop… je m’essaye au vol lent avec la machine et descend vers les 50kts, le décrochage étant aux alentours de 42kts je me garde une petite marge. Je teste la vitesse de plané de l’avion (70kts) et là également les performances sont étonnantes, la finesse de celui-ci est un atout indéniable (bien loin de celle du TB9). Je retourne vers le terrain en essayant une descente à 500 fts/min qu’on arrive à calibrer et à tenir sans trop de difficultés. Je m’intègre en vent arrière main droite 04, m’aligne ensuite en finale avec une vitesse retenue entre 65 et 70 kts, le touché se déroule bien et nous remettons les gazs pour un circuit basse hauteur main droite. J’étais assez surpris par la taille réduite du basse hauteur tant le taux de montée de l’avion est élevé. On se représente à nouveau en finale pour effectuer un atterrissage complet, au toucher l’avion est très maniable même à faible vitesse et on ne tarde pas à le faire décélérer sur la piste et à dégager en B2. Retour au parking ensuite afin de laisser notre président et Xavier essayer à leur tour cette avion.

Si je devais résumer mon ressenti sur ce vol et le comparer aux essais de l’AT3 et de l’Evektor Sportstar je dirai que le SONACA S2 est de loin celui qui présente les meilleurs caractéristiques en terme de performances mais également en terme de confort. Michel et Xavier pourront en témoigner puisqu’ils ont pu facilement s’installer tous les 2 à bord de l’avion sans avoir les épaules qui se touchent. Pour ma part j’ai apprécié pouvoir étendre mes jambes complètement, autant dire qu’il faudra dépasser largement les 1,90m pour se sentir à l’étroit. Des améliorations sont à apporter à cette avion mais elles sont mineures, aucun gros point noir à constater. Malheureusement peut-être un seul mais pas des moindres, le prix, cette avion devrait être vendu entre 150,000 et 200,000€, ce qui reste assez cher pour un VLA de seulement 2 places.

Voici quelques clichés de cette matinée :

IMG_20150927_110042

IMGP5175 IMGP5207 IMGP5218 IMGP5226

Arthur C

Arthur C

Chef Pilote Instructeur

Laisser un commentaire