Essai du F-BUOL

Bonjour à toutes et à tous,

hier soir Rémy et moi avons pu essayer un PA28. En effet le F-BUOL est un avion de 1972 détenu actuellement par deux propriétaires qui malheureusement manquent de temps pour le faire voler. Ils souhaitent donc s’en séparer et c’est pourquoi nous souhaitions les rencontrer afin d’examiner de plus près ce Piper de première génération. Actuellement basé sur l’ancien hangar allemand à Merville, Christian un des deux propriétaires nous a rejoins directement sur le parking du CAL. Les premières impressions sont très bonnes, l’avion présente une peinture impeccable mais également un intérieur soigné avec ses sièges en tissu de couleur rouge et son tableau de bord bien garni. (voir photos ci-dessous) 

Côté mécanique il est entretenu tout comme notre TB9 par Marc Parent chez AFM qui connaît très bien l’avion. Niveau moteur il lui reste un potentiel restant de 350 heures de vols soit environ 1 an et demi avant de devoir le changer. Actuellement motorisé en 150ch il serait préférable et possible de le passer en version 160ch. Côté prise en main cela reste très semblable au TB9 dans les procédures de mise en route mais également côté instrumentation puisqu’on retrouve les mêmes blocs radios et également le même GPS.

Une fois en vol la machine est très stable bien qu’ayant les ailes plus courtes que les PA28 plus récents. Son comportement est sain et précis. Les conditions météorologiques étaient impeccable pour du vol VFR mais pas forcément les meilleures pour essayer un avion. En effet nous étions 3 dans l’avion et la température extérieure était proche des 28°C, pour autant les performances de décollage et de montée restent correctes malgré ces facteurs pénalisants. Une fois en vol la compensation se fait directement au plafond par une petite manivelle ; c’est assez déroutant au départ mais je pense que l’on s’y fait assez rapidement. L’avion en croisière à 75% tourne aux alentours de 2300tr/min et garanti une vitesse sensiblement identique au TB9. Il gagnera certainement quelques nœuds avec un moteur 160ch et devrait avoisiner les 100kts en croisière économique. C’est un avion qui respecte assez bien les pré-affichages et le pilotage à la puissance s’avère très précis. En approche et à l’atterrissage l’avion conserve sa bonne stabilité il ne s’effondre pas à la réduction des gazs et l’on parvient aisément à le poser en douceur ce qui n’est pas toujours le cas du TB9.

Pour autant il faut bien lui trouver quelques défauts, notamment la charge offerte qui est plus petite que ZK bien que le Piper ait une masse à vide équipé également inférieure. Oublions dans ce cas les vol à 4 passagers avec le gabarit d’un adulte. Il faudra de la même manière que ZK réduire l’emport de carburant pour espérer prendre 3 voire 4 passagers. En réalité c’est un faux 4 places, on peux partir à 3 adultes ou 2 adultes 2 enfants, jusque là identique au TB. Côté confort on regrettera le manque de place à l’arrière ; la cabine étant moins longue et légèrement moins large que le tampico. Pour autant une fois installé on s’y sent bien et les sièges remis au goût du jour donne un aspect très classe à cette cabine. Autre défaut, l’accès à l’avion se fait uniquement du côté droit ce qui peut poser certains problèmes de sécurité en cas d’évacuation de l’appareil ; forte heureusement l’instructeur est en place droite 😉 ! Je précise qu’aucune décision n’est prise actuellement concernant la modernisation et/ou modification de la flotte de l’aéroclub. Notre bon vieux TB9 restant disponible pour vos sorties ou vols d’instruction.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette belle machine vous pouvez nous contacter Rémy ou moi. Une réunion des membres du comité se tiendra d’ailleurs à ce sujet demain soir au sein du club.

sdr

Intérieur F-BUOL

dav

Extérieur F-BUOL

dav

Extérieur F-BUOL

 

Arthur C

Arthur C

Chef Pilote Instructeur

Laisser un commentaire